Contrôle technique bis

Contrôle technique, assurance, carte grise...
C'est ici qu'on en parle !

Modérateurs : sylvianne40, bebert59, cxmanTRDTURBO, pirate 88

Répondre
Avatar du membre
Manu S
Citroëniste confirmé(e)
Citroëniste confirmé(e)
Messages : 244
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 4:22 pm
Localisation : Lille
Âge : 49

Contrôle technique bis

Message par Manu S » mar. déc. 30, 2008 10:42 am

Je me permets d'ouvrir un autre sujet sur le contrôle technique, car le thème est différent de l'autre.
Mais si les modos jugent utile de fusionner, pas de souci!
Je suis d'ailleurs étonné que le sujet n'ait pas déjà  été évoqué car il a fait un certain bruit.

Donc, il est désormais question de faire subir à  l'occasion d'un accident une expertise sur différents éléments de l'auto, même s'ils n'ont rien eu à  voir avec l'accident. Et retenue de la carte grise à  la clé, si l'expertise est défavorable, jusqu'à  réparation jugée recevable!
La plaisanterie coutera au minimum 200 euros, juste en paperasse.

Je vous place un texte extrait de "L'Internaute rubrique automobile", qui résume au mieux.


Un "contrôle technique bis pour les véhicules accidentés sera imposé dès le 1er janvier 2009" : cette rumeur gonflait sur internet et dans les médias. Nous évoquions dans une brève du 12 décembre 2008 la possible mise en application d'une telle mesure. Selon le Figaro et Autoplus, c'est désormais officiel...

Le gouvernement a confirmé son intention d'instaurer la procédure appelée "V.E" pour "Véhicule Endommagé" dès le 15 avril 2009.

La Ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, avait pris la décision de reporter le nouveau "Système d'Immatriculation des Véhicules (voir le détail ici) au 15 avril 2009 à  cause de la crise économique.
La mesure de contrôle technique bis entrera donc en application au même moment et concernera tous les véhicules à  moteur y compris les deux roues (scooters, motos etc...).

Pour tous les véhicules accidentés nécessitant des réparations, les garagistes seront contraints de missionner systématiquement un expert. Ce dernier devra contrôler 21 critères de dangerosité sans rapport avec l'accident pour pouvoir laisser repartir le véhicule.

"Vers un contrôle technique bis ?" s'interrogent de nombreux professionnels du secteur automobile.
La vérification menée par les experts concernera l'état des organes de sécurité (comme le freinage ou les pneus...) mais aussi l'usure générale de la voiture.

Si l'expert constate une ou des défaillances "dangereuse(s)", il devra adresser un rapport de dangerosité au Ministère de l'Intérieur. Les conséquences seront une interdiction de circulation du véhicule concerné et une confiscation de la carte grise par la préfecture.
Le propriétaire ne pourra de nouveau faire usage de son véhicule que si les réparations nécessaires sont effectuées. L'expert devra alors effectuer une seconde vérification afin de statuer sur l'autorisation de circulation dudit véhicule.

Le gouvernement ne communique pas d'information plus précise au sujet de cette mesure qui suscite de nombreuses réactions de protestation notamment auprès des motards. A suivre… Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

Avatar du membre
jmc59
citroenniste bon pour la camisole.
citroenniste bon pour la camisole.
Messages : 2566
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2007 2:03 pm
Quelle est la couleur du LHM neuf ? : vert (comme l'espoir)
Localisation : Willems

Message par jmc59 » mer. déc. 31, 2008 11:42 am

Du pognon, du pognon et toujours du pognon et
toujours pour les mêmes.

VIVE LA FRANCE et ses PIEGES A FRIC
1 chevron, 2 chevrons, etc... vive les chevronné(e)s

Répondre

Retourner vers « Législations »